Notre Président vient de signer avec AGIR ( association générale des intervenants retraités) une convention de partenariat. Ayant été sollicité par AGIR en tant que délégué régional ANR , j’ai essayé pour vous la collaboration à Bangui ( RCA) pendant 2 semaines

Pourquoi une mission ?? se rendre utile , maintenir ses compétences , visiter de nouveaux pays , faire une bonne action bénévole ??? à vous de choisir
Cette mission bénévole était demandée par le groupe Bolloré pour son chantier naval (ou il n’y a pas de Yacht !!! ), conseil en organisation RH et conception d’un plan de formation à 3 ans pour 150 personnes
Comment cette mission ?? Tous frais payés avion, hôtel , vaccin etc pris en charge et 50000 CFA de per diem sur place , bien suffisant . Hôtel type**, multiples restos à Bangui et accueil par un permanent AGIR à Bangui , Mr Lombardo , ancien de l’AFPA
1 euro = 655 CFA

AGIR BANGUI Quelques rencontres lors d’un repas d’accueil 

Horaires de travail qui sont ceux de l’entreprise , je faisais 6h-13 pendant 5 jours avec un chauffeur à disposition.  Week-end consacrés l’un à découvrir Bangui  et l’autre au tourisme…en brousse………….

AGIR BANGUI Au bord de l’Oubangui , en face le Zaïre

 

AGIR BANGUI Artisanat africain , ébène et malachite

 

AGIR BANGUI l’autre en ballade extérieure , les chutes impressionnantes de Biala

 

Quelques précautions !! ne jamais boire l’eau du robinet , vaccin et  traitement antipaludéen obligatoires , ne pas sortir aux heures chaudes , être sûr de son niveau de compétences et surtout d’autonomie , partir  seul pour une mission courte ( c’était mon cas ) ou en couple pour une mission longue , attention à l’alcool et à «  l’amour qui passe » ,

Exécution : en amont beaucoup d’échanges internet avec le demandeur pour cadrer l’objectif , pendant la mission pas de réflexions   ou de propositions à l’européenne , c’est souvent mal pris , après la mission un compte-rendu envoyé à AGIR et à l’ANR 

Mon ressenti ??      en 6 ans c’était ma 22 eme mission en Afrique de l’OUEST , Mali , Niger , Guinée , Sénégal, Côte d’ivoire , les comportements sont les mêmes hors les ethnies , le soleil est très chaud , la bière est bonne et les africains , cadres ou autres,  très accueillants, faites l’effort de comprendre leurs difficultés et tout se passera bien

Beaucoup de restes de la colonisation , la langue , la baguette , les restos et bistrots, les prises de courant mais beaucoup plus de choses différentes dans la vie de tous les jours . Internet et téléphone mobile sont opérationnels

Pour tout renseignement complémentaire, je serais très heureux de partager mon expérience avec vous

 

 

                                                                                                Alain geoffray 03/2012